Réassurez-vous après le retrait ou la suspension de votre permis !

Vous avez commis une infraction et votre permis a été suspendu ou vous a été retiré ? Sachez que même dans ce cas, vous pouvez bénéficier d’une assurance auto. Après avoir informé votre assurance auto de l’annulation, il vous suffit de vous rapprocher d’un assureur spécialisé dans ce cas. Toutefois, la déclaration auprès de votre assurance est obligatoire pour éviter la nullité de celle-ci.

Que faire en cas de retrait de votre permis?

Assurance retrait de permisEn cas de l’annulation de votre permis, vous avez pour obligation d’informer directement votre assureur. En effet, si vous ne le faites pas, celui-ci risquera de diminuer vos indemnités lorsqu’il y a un sinistre ou de résilier votre contrat. Aussi, vous devez l’en informer des raisons de ce retrait par courrier recommandé durant les 15 jours suivant l’infraction. Outre cela, vous devez également fournir quelques pièces justificatives concernant ce retrait comme la photocopie de votre carte grise ou la notification de votre suspension ou encore votre taux d’alcoolémie. Une fois prévenu, deux cas peuvent se passer : la résiliation de votre cotisation ou sa majoration. Pour le premier cas, celle-ci se fera par lettre recommandée et vous serez remboursé de la somme qui vous sera trop-perçue. Pour le second cas, la majoration de votre cotisation dépendra de la gravité de votre infraction. Elle est de 50% pour une suspension de votre permis entre 2 à 6 mois, 100% pour une suspension supérieure à 6 mois ou pour délit de fuite après un accident et 150% pour un accident causé dans un état d’ivresse.

Comment vous réassurer aprèsla suspension de votre permis ?

Sachez tout d’abord que ce ne sont pas tous les assureurs qui prennent en charge des assurés ayant subi une suspension ou un retrait de permis.Aussi, après ce dernier cas, pour vous réassurer, vous devez avant tout faire une négociation auprès des organismes de réassurance. Celle-ci se fera en fonction de votre infraction ou plus précisément des raisons du retrait de votre permis. Si celui-ci est dû à un accident avec des dommages corporels, la négociation est plus ou moins facile toutefois s’il est dû à une conduite en état d’ivresse, la meilleure solution est de se rapprocher directement des assureurs spécialisés ou du BCT. Ces derniers auront pour mission de couvrir ce genre de cas.N’hésitez pas à vous rapprocher d’eux pour en savoir plus sur leur offre. Enfin, même si votre permis a été enlevé, avant de vous réassurer, prenez soin de consulter plusieurs offres des assureurs spécialisés afin d’en choisir la meilleure.

Ce contenu a été publié dans Assurance auto. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.